Omega Pharma – Quick-Step est déjà prêt

Vainqueur d’A travers la Flandres, du GP E3 et de Gand-Wevelgem, l’équipe de Patrick Lefevere a marqué un grand coup. Boonen et ses équipiers ont tout écrasé sur leur passage et les autres équipes n’ont pu que ramasser les miettes. Cancellara a été maudit, Vanmarcke a confirmé et la BMC a encore déçue.

« OPQS » et Boonen imposent leur loi

L’équipe belge aura vécu une semaine extraordinaire avec le doublé de Terpstra et Chavanel mercredi et les deux victoires de Boonen vendredi et dimanche. Même si ce sont des victoires individuelles, c’est le collectif qui aura impressionné. Boonen savait qu’il pouvait compter sur Chavanel, mais c’est le reste de son équipe qu’il l’a convaincu. Devenyns, Ciolek, Maes et Steegmans ont fait un gros travaille sur Harelbeke et Wevelgem, mais c’est Terpstra qui lui a offert le plus de garanties pour les deux monuments à venir. Absent des courses flandriennes l’année dernière, le néerlandais sera un équipier important pour le campinois cette année.
Tom Boonen a retrouvé ses jambes après une saison 2011 cauchemardesque marquée par la malchance. Déjà vainqueur de sept courses, il domine son sujet. L’équipe Omega Pharma – Quick-Step aborde le Tour des Flandres pleine de confiance. Bonnen et toute sa bande sont prêts !

BMC en plein doute

Sur le papier, l’équipe suisse possède un effectif pléthorique pour les flandriennes, mais en course, c’est invisible. En grande partie parce que les deux leaders que sont Philippe Gilbert et Thor Hushovd ne sont pas en forme. Le premier n’est pas en difficulté pour retrouver sa forme de l’année 2011 où il fut imbattable, mais à simplement avoir un niveau convenable pour jouer un rôle sur les classiques pavés. Le second a été malade sur Paris-Nice et a été tout aussi transparent que son coéquipier sur ces premières classiques. Et si l’équipe de John Lelangue possède aussi des coureurs comme Greg Van Avermaet et Alessandro Ballan, la gagne sera inatteignable pour eux, à moins de faits de courses exceptionnels.

Cancellara toujours présent malgré la malchance

Quatre chutes et crevaisons à Harelbeke, ça fait beaucoup. Mais Cancellara a évité les blessures, ce qui est le plus important. Après une deuxième place à Milan – San Remo, le Suisse est toujours présent et reste le favori numéro un pour le Tour des Flandres et Paris-Roubaix, malgré une série de victoires impressionnante de Boonen. Revenu dans le groupe de tête assez aisément après sa chute au GP E3, il a attaqué avec Sagan avant d’être repris par le peloton à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée sur Gand-Wevelgem. Le problème est qu’il a l’air moins impressionnant que lors des deux dernières années. Cache-t-il son jeu ou est-il vraiment moins fort ? On le verra dimanche, mais il reste évidemment l’un des favoris et le leader d’une équipe bien plus solide qu’en 2011.

Pozzato, Vanmarcke, Breschel et les sprinteurs sont présent

Derrière Boonen, ce sont les sprinteurs qui ont pris les places d’honneur cette semaine. Freire vendredi, Sagan dimanche pour ne citer qu’eux. Mais si ces deux là comme beaucoup d’autres ne devraient jouer aucun rôle sur les courses à venir, certains pourraient avoir une bonne carte à jouer. Pozzato et Breschel, les grands perdants de la saison flandrienne 2011, sont présents. L’Italien a retrouvé ses jambes de 2009 chez Farnese, après 2 saisons de galère. Quand à Breschel, il revient en force après une saison pourrie par les blessures, avec une troisième place sur Gand-Wevelgem. Ces deux coureurs pourraient jouer les troubles fêtes, tout comme Sep Vanmarcke. Le courtraisien a impressionné avec sa victoire à l’Omloop Het Nieuwsblad. Septième d’A travers les Flandres et cinquième du GP E3, avec la manière, il a montré qu’il était l’un des hommes forts derrière Boonen et Cancellara.

Cette semaine de flandrienne nous a donc éclairé sur la hiérarchie des leaders. Boonen est en grande forme mais Cancellara reste bien présent. Thor Hushovd semble en mauvaise posture pour être le troisième homme, tout comme Philippe Gilbert qui a même avoué qu’il ne faudrait pas compter sur lui pour le Ronde. Il ne reste donc plus que quelques outsiders. Mais méfions nous et rappelons-nous des vainqueurs de l’an passé. Nick Nuyens et Johan Van Summeren attendent leurs successeurs !

Mehdi Khouch

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s