Flèche Wallonne : À qui le Tour ?

Course au profil atypique, la Flèche Wallonne est certainement la classique ardennaise la plus dure à gagner. Elle demande une maitrise totale de son effort dans le Mur de Huy, côte terrible dont il faut connaitre les moindres recoins pour espérer s’y imposer.

– Les Favoris

***** Joaquin Rodriguez : Certainement le meilleur spécialiste des ascensions à fort pourcentage, Rodriguez a tous les attributs pour remporter enfin la Flèche, après y avoir pris deux fois la deuxième place ces dernières années. Entouré par ses fidèles équipiers Moreno et Freire, il fait figure de grandissime favori. Attention toutefois ! Il a admis avoir souffert du froid lors de l’Amstel Gold Race. Or, les conditions climatiques ne devraient pas sensiblement s’améliorer d’ici mercredi.

**** Igor Anton : L’absence de son leader Samuel Sanchez lui ouvre clairement les portes pour jouer sa carte personnelle à fond. Et tant mieux, car le basque a le profil adéquat pour briller à Huy. Petit et très léger, son style est similaire à celui de Purito mais le coureur d’Euskaltel a souvent été frappé par la malchance. 4e en 2010 et 5e en 2011, il y a de grandes chances de le retrouver plus haut cette fois-ci, en l’absence de beaucoup de favoris.

*** Phillipe Gilbert : Le belge a survolé la course l’an dernier, mais les probabilités de le voir rééditer cette performance sont extrêmement minces. D’abord parce qu’il est depuis descendu de son petit nuage. Son début de saison est très inquiétant et sa performance sur l’Amstel (l’ardennaise qui lui convient le mieux) n’a pas du tout rassuré. Au contraire, on a longtemps annoncé que le Mur du Huy était trop difficile pour lui, qu’il ne pourrait jamais le franchir en tête. Bien aidé par Jelle Vanendert, il y est finalement parvenu. Cette année, Cadel Evans devait tenir le rôle de lieutenant, mais malheureusement, l’australien s’est blessé.

– Les Outsiders

*** Jelle Vanendert : Débarrassé de son rôle ingrat de gregario, l’ancien de la Fdj a véritablement pris une nouvelle dimension en finissant 2e de l’Amstel ce dimanche. Rassuré par sa prestation, il devrait faire parler la poudre à Huy, où son duel avec son ancien coéquipier Gilbert sera très intéressant à suivre. Sans incident technique, Vanendert devrait rentrer dans les 5 premiers.

*** Alejandro Valverde : Très fort en début de saison, le murcian a légèrement baissé de rythme depuis, il est même apparu très juste sur le Cauberg (22e). Mais Valverde n’a pas l’habitude de briller sur cette course, dont il se sert de préparation pour aborder dans les meilleures conditions les deux ardennaises suivantes. Souvent bien placé et vainqueur en 2006, il sera très attendu.

** Andy et Frank Schleck : Les deux frangins luxembourgeois pourraient bien faire sur la Flèche Wallonne, très bien faire même.  Mais en-ont t’il seulement l’envie ? Si Frank parait encore motivé à l’idée de disputer une autre course que Liège-Bastogne-Liège et le Tour de France, Andy est désormais totalement focalisé sur ces deux objectifs. Malgré tout l’un des deux sera certainement dans le coup pour jouer la gagne. Talentueux et imprévisibles, il faudra se méfier d’eux.

– A ne pas sous-estimer

** Michael Albasini : Régulièrement placé autour des 10 premiers, le suisse est désormais leader unique chez GreenEdge et cela lui va comme un gant. Vainqueur du Tour de Catalogne, Albasini semble se bonifier d’année en année. Il pourrait une nouvelle fois surprendre sur son ardennaise préférée.

** Enrico Gasparotto : Vainqueur surprise de l’Amstel Gold Race, Gasparotto n’a jamais réalisé de grandes prestations sur la Flèche. Mais le succès donne parfois des ailes et l’ancien champion d’Italie a beaucoup de talent. Il sera dur pour lui de batailler avec les touts meilleurs, mais à l’échelon juste en dessous, pourquoi pas.

** Mollema-Gesink-Martens : La triplette de la Rabobank a fière allure. Décevante sur ses routes nationales ce dimanche, la formation batave devra montrer autre chose cette fois, et elle en a les moyens. Mollema est en grande forme, Martens également. L’incertitude est de mise sur le cas Gesink. Très attendu en 2012, le grand hollandais n’a pour l’instant rien montré.

* Thomas Lovkvist : Brillant en 2009, le suédois est depuis légèrement rentré dans le rang, mais sur la Flèche Wallonne, il représente bien la meilleure carte de l’équipe Sky. Rigoberto Uran est encore inexpérimenté, et privilégiera certainement Liège-Bastogne-Liège. A suivre également la révélation Nordhaug qui était encore dans le coup sur l’Amstel avant sa chute dans le final.

* Ryder Hesjedal : Solide sur les fortes pentes, Hesjedal arrive à Charleroi avec des  ambitions. Son équipe Garmin est en manque de résultats au niveau World Tour et le début de la reconquête devra se faire dès mercredi. Il pourra compter sur le soutient précieux d’un Wegmann qu’on aura revu en bonne condition ces derniers temps.

* Rinaldo Nocentini : En l’absence de Cunego, il sera l’une des meilleures chances de Top 10 pour l’Italie avec Enrico Gasparotto. Plus expérimenté que ce dernier, Nocentini semble retrouver des couleurs cette saison et tout cela pourrait se conclure par une belle place sur sa classique de prédilection.

* Vincenzo Nibali : Il est certain que Nibali ne fait pas de la Flèche Wallonne un objectif majeur, mais méfiance tout de même, car le talent du Squale sur les classiques ardennaises est sur le point d’éclore, ses performances sur ces courses sont en net progrès.

Louis Rivas 

Publicités

7 commentaires sur “Flèche Wallonne : À qui le Tour ?

  1. Je mettrais bien une petite pièce sur Uran ! Je l’avais vu en forme sur le Tour du Catalogne. Il a le profil d’un puncheur.
    Parmi les Français, il faudra surveiller Le Mével, qui a terminé neuvième l’an dernier. J’aimerais bien voir Fédrigo à l’oeuvre. Je l’ai vu en forme sur le Criterium International. Et il pourrait tenter un petit coup au GP de Montreal. Et qui sait si Simon ne peut pas accrocher une place d’honneur.

  2. Je voit bien une victoire de Rodriguez, et pour les français je ne pense pas que quelque chose soit possible, mais par contre Dimanche c’est victoire de Voeckler 🙂

  3. je pense que vous avez oubliez wouter poels, malgré son passage a vide de dimanche . Je vois bien valerde vanendert nordhaug f.shcleck anton(pronostique risqué)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s