Bernard Hinault « Ils ont compris qu’il faut aller plus souvent à l’entrainement »

La Chronique du Vélo était au départ de la Doyenne dimanche dernier. L’occasion d’interviewer Bernard Hinault, double vainqueur de l’épreuve. Il nous donne ses impressions sur ses relations avec cette course, le projet des Jeunes Reporters dont il est très proche, et enfin, nos coureurs français.

Chronique du Vélo : Bonjour Bernard. Vous avez gagné à 2 reprises Liège-Bastogne-Liège, que représente cette course pour vous ?

Bernard Hinault : Pour quelqu’un qui grimpe pas mal, c’est la plus facile à gagner. Donc ça fait partie des courses assez faciles à gagner quand on est bien préparé physiquement, ce qui a souvent été le cas. Entre la Flèche et la Doyenne, ce sont 2 courses qui me convenaient très bien, grâce aux difficultés.

CDV : Le départ du Tour de France se fera ici, à Liège. Que représente cette ville pour vous et pour le cyclisme ? 

B.H : Une terre de vélo. Les Liégeois sont des gens qui adorent le vélo. On est très bien accueilli, ça se passe super bien depuis un certain nombre d’années. Avec la Flèche et Liège chaque année, c’est juste formidable.

CDV : Chaque année sur les routes du Tour, on vous voit très investit, surtout du coté des Jeunes Reporters du Tour (dont notre rédacteur en chef fera partie cette année). Que représente pour vous cette initiative ? Voir ces jeunes suivre les dessous d’une course aussi prestigieuse que le Tour de France ?

B.H : C’est l’avenir. Il faut aussi avoir un autre oeil, il n’y a pas seulement celui destiné aux adultes, il faut voir aussi les adolescents. J’étais l’autre jour au Luxembourg pour recruter un jeune reporter et il va y en avoir un aussi en Belgique, c’est génial. Ça leur permet de partager, de discuter ensemble avec les coureurs et d’avoir de l’expérience pour le futur.

CDV : En ce début de saison, les français s’illustrent positivement, notamment sur les courses World Tour, ce qui n’était plus arrivé depuis longtemps. Que pensez-vous de leur début de saison ?

B.H : Ça va… Ils ont peut-être enfin compris qu’il faut aller un peu plus souvent à l’entrainement, qu’il faut se battre. Quand on fait ça, on a des résultats.

CDV : Dans le passé, vous avez souvent été très « direct » avec nos jeunes espoirs. Que pensez-vous du jeune Arnaud Demare, qui a montré de belles dispositions en ce début de saison ?

B.H : C’est très bien ! C’est pour ça qu’il faut des fois les houspiller, leur dire qu’il faut y aller les petits, ne pas avoir peur. Les autres sont faits comme vous, ils ne sont pas nettement meilleurs. Je crois qu’ils ont eu (les coureurs français), pendant un certain temps, un sentiment d’infériorité face aux coureurs étrangers. Il faut y aller, ne pas avoir peur.

CDV : Le plus bel exemple est peut-être l’équipe Europcar, qui court désormais régulièrement à l’avant et fait des résultats, notamment sur ces classiques printanières.

B.H : Bof bof… C’est surtout Voeckler qui les fait, ce n’est qu’un seul coureur attention. Turgot ? Il a 27 ans, il faudrait penser un peu plus aux jeunes. Demare, il a 20 ans, c’est l’avenir, c’est ça qui est important. Quelqu’un qui a 27/28 ans, ce n’est plus un espoir, donc on ne peut plus compter sur lui pour dire qu’il sera là dans 7 ans.

CDV : Enfin, que pensez-vous des suspensions de Yoann Offredo et Grégory Baugé ? 

B.H : C’est un peu ridicule de la part de l’UCI, ce système de no-shows, parce-qu’un coureur donne des horaires souvent indéfinies. Il y a des choses complètement idiotes, car on décide de contrôler un coureur chez lui alors qu’il est en course. Il faudrait être un peu plus intelligents à certains moments.

Merci Bernard de nous avoir accordé cette interview, à bientôt.

Interview réalisée par Mehdi Khouch

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s