Place au Giro #13 – Sky is the limit

Dans une équipe Sky devouée à son sprinteur champion du monde, Cavendish, deux jeunes sud-américains viennent sur le Giro avec des ambitions. Rigoberto Uran et Sergio Henao, tous deux grimpeurs colombiens, feront de leur mieux pour prouver leur valeur au plus haut niveau.

Uran pour enfin exploser 

Samedi, Rigoberto Uran débutera son 5e Grand Tour et son second Giro. Très discret lors de sa première participation à la course rose en 2010, il ne veut pas rester sur cet échec et compte bien rectifier le tir en prouvant qu’il a le niveau pour tenir sur trois semaines. Souvent placé sur les classiques accidentées, il ne s’est pas encore montré à son avantage sur les Grands Tours, trop souvent à la peine lors des étapes de montagne. Pourtant, sur le dernier Tour de France, il s’était montré très fort en début de course, notamment sur le Plateau de Beille, après l’abandon de son leader Bradley Wiggins. Mais trop court en 3e semaine, il n’a pu faire mieux qu’une piètre 24e place à Paris, en finissant sur les rotules, complètement rincé. C’est donc sa capacité à tenir 3 semaines de course qui sera mis à l’épreuve sur ce Giro.

S’il parvient à tenir la dragée haute aux autres leaders durant les trois semaines de course, il ne serait pas étonnant de retrouver le grimpeur de poche dans les 10 premiers, voire mieux. Et à 25 ans, Rigoberto Uran fait clairement figure de favori pour ramener le maillot blanc de meilleur jeune, et ainsi prendre la succession de Roman Kreuziger, lauréat l’an passé.

Henao est là pour apprendre

Son nom ne vous dit peut-être pas grand chose, mais ce jeune colombien est un grimpeur connu des spécialistes, surtout de l’autre côté de l’Atlantique . Après de bons résultats sur le continent européen chez les jeunes, il se distingue sur son Tour national, en Colombie, où il finit 1er en 2010 et 4e en 2011. Mais l’année 2011 ne fait que commencer pour lui ! Après l’officiliation de sa signature de 2 ans chez Sky, il éclabousse de son talent le Tour d’Utah en terminant second derrière Levi Leipheimer, seulement battu dans le contre la montre final. L’Usa Pro Cycling Challenge quelques semaines plus tard lui permet aussi de briller. Ce sont deux courses réputées du calendrier américain. Son début de saison chez l’équipe Sky est donc une reussite. En 2012 et après quelques coups d’éclat en Espagne, notamment sur le Trofeo Deia et sur le Tour du Pays-Basque, il réussi a terminer à une excellente 14e place sur la Flèche Wallonne, après avoir termine 21e trois jours plus tôt au Pays-Bas, sur l’Amstel Gold Race. Alors que peut-on attendre de Sergio Henao ? Une place dans le top 10 sera difficile à atteindre, surtout que c’est son premier Grand Tour ; il sera là avant-tout pour apprendre. Mais vu les étapes en haute altitude que propose le Giro cette année, Henao aura son mot à dire et une victoire d’étape ne serait pas à exclure pour le nouveau coureur de la Sky.

Ils seront-là en haute montagne

Sauf fait de course improbable, une place dans le top 5 semble illusoire, vu les capacités des deux coureurs et du peu d’aide de leurs équipiers, qui seront avant tout là pour aider Cavendish sur les sprints. Mais les deux colombiens feront mal en haute montagne ! Ils seront avantagés par rapport à de nombreux grimpeurs, grace à leur habilité en altitude. Le duo de l’équipe Sky fait un peu penser au tandem Anton-Nieve de l’année précédente. Ils seront davantage là pour jouer une victoire d’étape ou éventuellement une belle place au général, sans oublier que l’un comme l’autre ont moins de 25 ans. Si Uran échoue donc dans sa quête au maillot blanc, Henao pourra prendre le relais . En tout cas, il ne faudra pas sous-estimer ces deux colombiens, qui pourraient créer la surprise, comme beaucoup d’autres avant eux.

Mehdi Khouch 

Suivre @ChroniqueDuVelo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s