La der’ pour Cavendish


L’étape du jour avait tout l’air d’être la dernière chance pour les sprinters. Les gros bras devaient se disputer un ultime sprint massif avant de rendre les armes. Les équipes de ces derniers ont parfaitement contrôlé la course, et comme souvent c’est Mark Cavendish qui a dominé les derniers hectomètres.

Le fil de l’étape

Le peloton s’élance à 14h25 pour 121 kilomètres de course. Tout le monde le sait, c’est l’ultime chance pour tous les sprinters. Pourtant très vite, deux hommes n’hésitent pas à attaquer pour déjouer les plans des sprinters en partant de loin. On retrouve une nouvelle fois Martijn Keizer (Vacansoleil) et Francesco Failli (Farnese) à l’avant, ils passeront l’ensemble de la course à l’avant.
Les fuyards compteront au maximum environ 5′ d’écart avec le peloton emmené par les Sky et FDJ. Ces équipes maintiennent les hommes de tête à portée de fusil puis accélèrent à 70 kilomètres du but. L’écart baisse sensiblement et le peloton gère l’écart pour ne pas rentrer trop tôt sur l’échappée. En tête de celui ci, les Orica-Green Edge viennent prêter main forte aux co équipiers de Démare et Cavendish. Dans une course très calme voire ennuyeuse, les deux attaquants sont revus à 20 kilomètres de la ligne, les sprinters sont alors replacés dans les premières positions.
Chaque équipe vient se replacer aux avants postes et roule quelques centaines de mètres, puis le Team Sky vient accélérer dans les 10 derniers kilomètres. C’est à ce moment que Rollin et Benedetti chutent sans gravité dans un virage. Dans la dernière côte de l’étape, bien trop peu longue pour faire des dégâts, Felline, Vermote et Bérard sortent du peloton. Ils sont revus un kilomètre plus loin, par un peloton emmené par les Sky et Saxo Bank. Cette bataille entre trains fait rage mais ce sont les Green Edge qui viennent replacer Goss dans le dernier kilomètre. L’Australien mais se fait déborder par Cavendish qui remporte une nouvelle étape. Il devance le surprenant Kristoff et son ancien poisson pilote Marc Renshaw.

Classement de l’étape 13

1.  Mark Cavendish
2. Alexander Kristoff tmt
3.  Marc Renshaw
4. Sacha Modolo
5. Elia Favilli
6.  Matthew Goss
7. Arnaud Démare
8.  Lucas Sebastian Haedo
9. Sonny Colbrelli
10. Manuel Belletti

Classement général (après 13 étapes)

1. Joaquim Rodriguez Olivier
2. Ryder Hesjedal +17″
3. Sandy Casar +26″
4. Paolo Tiralongo +32″
5.  Ivan Santaromita +49″
6. Roman Kreuziger +52″
7. Benat Intxausti +52″
8. Ivan Basso +57″
9. Damiano Caruso +1’02″
10. Dario Cataldo +1’03″
11.   Eros Capecchi +1’09″
12. Rigoberto Uran +1’10″
13.  Michele Scarponi +1’11″
14. Domenico Pozzovivo +1’12″
15. Sergio Henao +1’27″
16. Damiano Cunego +1’37″
17. Bastosz Huzarsk +1’48″

21. Peter Stetina +2’03″
25. Frank Schleck +2’11″
31. John Gadret +2’55″
34. José Rujano +3’05″
37. Mikel Nieve +3’35″
42. Hubert Dupont +4’27″

Ce qu’il faut retenir

C’était la dernière occasion pour les sprinters mais Mark Cavendish l’emporte une nouvelle fois. Beaucoup de sprinters vont rentrer à la maison sans victoire d’étape. La FDJ a roulé une bonne partie de la journée mais fut incapable de très bien placer Arnaud Démare dans les derniers kilomètres. Comme souvent le français lance son sprint de très loin et n’obtient alors qu’un accessit.
Journée tranquille au chaud pour tous les favoris. Dès demain une toute nouvelle course commence pour eux.

Adrien Picard

Suivre @ChroniqueDuVelo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s