De Gendt, le magnifique

Après la démonstration de force d’Hesjedal à l’Alpe di Pampeago, les coureurs entamaient aujourd’hui l’étape reine. Et c’est avec brio et après un numéro de grande classe que Thomas De Gendt s’impose et se replace au général. Rodriguez conforte légèrement son maillot rose.

Les chiffres font très peur. Avec deux cols d’une difficulté rare en fin de course, cette 20ème étape se promettait riche en spectacle. Pour débuter, le Mortirolo et ses routes non goudronnés, avec une montée de 11 kilomètres à 10,5% de moyenne faisait très peur. Mais suit le terrible Stelvio, d’une longueur de 22 kilomètres à 7% et une arrivée à 2757 mètres d’altitude ! Le maillot rose, Joaquim Rodriguez était forcé de reprendre du temps sur son rival, le Canadien Hesjedal en vue du contre-la-montre final, et les deux derniers lauréats de l’épreuve, Scarponi et Basso, devaient réussir un coup exceptionnel pour envisager remporter ce Tour d’Italie 2012.

Un début d’étape animé

Dès le kilomètres 22, les attaques débutent. Une échappée de 13 coureurs se forme assez rapidement, avec dans son rang, Van de Velde et surtout le vainqueur de la veille mais grand perdant de ce Giro, Roman Kreuziger. Le peloton laisse rapidement partir l’échappée, qui prend 4 minutes d’avance. A ce moment, dans le grupetto, Andrea Guardini est exclu de la course pour s’être aidé de sa voiture dans une montée. Il ne terminera donc pas ce Giro.

Une cinquantaine de kilomètres plus tard, les hommes de têtes entament le Mortirolo. Dès les premières pentes, Zaugg et Carrara sèment leurs compagnons, y compris Kreuziger. Mais le vainqueur du Tour de Lombardie est déchaîné et lâche le coureur de la Vacansoleil. Il finira le col seul. Dans le peloton, Joaquim Rodriguez tente d’attaquer, mais est vite suivi par Hesjedal et Scarponi. L’écrémage continue et Ivan Basso se retrouve piégé à cinq cent mètres du sommet. Pendant ce temps, Thomas de Gendt, 6ème du général, attaque et prend de l’avance sur le peloton, tout comme Cunego. Dès le sommet du Mortirolo, les visages grimacent, les organismes sont fatigués, mais ce n’est toujours pas fini…

Un final haletant

Dès le début de la descente, le coureur de la Liquigas Ivan Basso rentre dans le peloton. En tête, Zaugg compte 2′ d’avance sur un groupe composé de Nieve, Cunego, Losada, de Gendt, Carrara, Van de Velde, Serpa, Amador, Izagirre et Tangert et 5′ d’avance sur le peloton, qui laisse filer dans la descente. Petit à petit, De Gendt se rapproche de la première place virtuelle. Dans le peloton, Hesjedal fait rouler ses derniers équipiers afin de réduire l’écart.

Avant les premières pentes du Stelvio, Zaugg laisse revenir les poursuivants. A 30 km de l’arrivée, le groupe qui ne compte plus que 7 coureurs possèdent 3’45 » d’avance sur le peloton. Après cinq kilomètres d’ascension, De Gendt accélère, Nieve le suit mais les autres sont loins. Finalement, Cunego revient au train sur les deux coureurs, mais le Belge en profite pour contrer et s’isole seul en tête. Il réalise un numéro exceptionnel et récupère même le maillot rose virtuel quelques secondes. A 6 kilomètres de l’arrivée, Gadret attaque et les favoris se montrent enfin. L’écart descend mais très lentement. Dans le groupe des favoris, tout le monde panique, personne n’attaque. Basso, Pozzovivo, Uran finissent par lacher. Scarponi attaque, laissant Hesjedal et Rodriguez s’affronter seuls.

De Gendt lève les bras, après un numéro extraordinaire. Cunego et Nieve complètent le podium d’une étape riche en suspense. Rodriguez, bien plus fort qu’on ne le pensait, dépose Hesjedal et Scarponi pour reprendre quelques précieuses secondes au classement général. Suivent Henao, Uran et Basso, qui finissent leur Giro sans victoire ni vraisemblablement de podium au général.

Classement de l’étape 20

1.   Thomas de Gendt

2.    Damiano Cunego +56″

3.    Mikel Nieve +2’50 »

4.   Joaquim Rodriguez Olivier +3’22 »

5.   Michele Scarponi +3’35 »

6.    Ryder Hesjedal +3’36 »

7.    John Gadret +4’29 »

8.    Rigoberto Uran +4’53 »

9.    Sergio Henao mt

10.    Ivan Basso  mt

Classement général (après 20 étapes)

1.   Joaquim Rodriguez Olivier

2.   Ryder Hesjedal +31″

3.   Michele Scarponi +1’51 »

4.    Thomas de Gendt  +2’18 »

5.    Ivan Basso +3’18 »

6.    Damiano Cunego +3’43 »

7.    Rigoberto Uran +4’52 »

8.      Domenico Pozzovivo +5’47 »

9.    Mikel Nieve +5’56 »

10.   John Gadret +6’43 »

Ce qu’il faut retenir

Le Belge Thomas de Gendt a réalisé en cette avant dernière étape un numéro de haute voltige. Après avoir tenu en haleine les spectateurs, lorsqu’il fut, quelques mètres durant maillot rose virtuel, le coureur de la Vacansoleil a légèrement coincé sur la fin. Mais il a prouvé qu’il s’agissait d’un excellent grimpeur et qu’il faudrait désormais compter sur lui pour les courses par étapes. Il se replace 4ème au général, et peut même espèrer grimper sur le podium grace au contre-la-montre final, exercice sur lequel il est très à l’aise.

Joaquim Rodriguez, le maillot rose n’a pas assumé son maillot de leader, laissant le Canadien faire travailler ses équipiers. Il ne s’est néanmoins pas affolé et a sorti une accélération exceptionelle dans le dernier kilomètre, afin de gagner quelques précieuses secondes. Le Catalan devra réaliser un excellent contre-la-montre final à Milan s’il veut remporter ce Giro. Ryder Hesjedal a lui conduit le groupe des favoris durant les derniers kilomètres et n’a pas bronché lors des attaques de Rodriguez et Scarponi, pour limiter la casse. Avec 31″ de retard, il est plus que jamais le favori d’un Giro qui se jouera sur la dernière étape. Ivan Basso a lui déçu lors de cette dernière étape de montagne. Le Lombard a lâché assez vite dans la dernière montée, et ne pourra faire mieux qu’un Top 5 à Milan, une déception pour lui.

Emile Former

Publicités

Un commentaire sur “De Gendt, le magnifique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s