Bilan d’une cuvée insatisfaisante

Après 3 semaines d’une lutte (pas toujours) intense, le Giro a rendu son verdict et désigné un vainqueur pour le moins inattendu en la personne de Ryder Hesjedal. Débriefing d’une course qui ne restera pas dans les mémoires du spectateur lambda, tant par son contenu médiocre et terne que par son final en demi-teinte.  Lire la suite

N’est-il pas trop tôt pour enterrer Menchov ?

En voilà un qui a totalement disparu des radars ces derniers mois. L’arbitre du duel Schleck/Contador sur le Tour 2010 et accessoirement reconnu comme l’un des meilleurs coureurs par étapes n’a jamais affiché le niveau de performances attendu de lui en 2011. Pour autant, faut-il définitivement bannir Menchov des favoris voir outsiders de grands tours ? Lire la suite

Nibali ne prolongera pas chez Liquigas

Terrible nouvelle pour l’équipe italienne de Liquigas : son leader Vincenzo Nibali a finalement repoussé une offre de prolongation à 1,8 millions d’euros par an. Si l’identité de sa future destination reste encore floue, cette annonce aura sans doute l’effet d’un coup de poignard pour une Liquigas qui cherche de nouveaux sponsors pour l’an prochain. Il est un peu tôt pour se prononcer, mais l’avenir de cette formation semble bien sombre… Lire la suite

Une mondialisation au bilan contrasté

Bien loin le temps où notre sport se résumait à un duel entre coureurs d’Europe de l’ouest sur des courses  d’Europe de l’ouest. Aujourd’hui, naissent aux quatre coins du monde de nouvelles épreuves exotiques aux parcours parfois peu variés, financées par des mécènes aux ressources financières illimitées. Si l’UCI prenait autrefois à cœur de conserver le caractère traditionnel du cyclisme, il ne peut désormais plus résister à l’appât du gain, et se retrouve dans l’obligation de promouvoir et d’apporter un prestige préfabriqué à des compétitions qui peu à peu prennent une place dévorante dans le calendrier. Lire la suite

BMC, les yeux plus gros que le ventre ?

En fin de saison dernière, l’équipe suisse annonçait le recrutement du n°1 mondial, Philippe Gilbert et du Norvégien Thor Hushovd. Comptant déjà dans ses rangs le vainqueur du dernier Tour de France Cadel Evans, elle se présentait comme la meilleure équipe du peloton. Et depuis, les résultats sont décevants… Lire la suite

Liège-Bastogne-Liège, l’Eden des Schleck

Véritable bol d’air dans une saison mouvementée, la Doyenne est devenue la course phare de la fratrie, l’endroit où l’on sait qu’Andy, tout comme Frank, répondra présent dans le final. Autrefois dotés de calendriers complets et diversifiés, ils ne vivent plus que pour deux objectifs : Liège et le Tour. A quelques jours de cette première grande échéance, les attentes grandissent, tout comme les doutes. Car le cadet des Schleck, auteur d’une tentative d’attaque désespérée dans la Flèche Wallonne, n’a rassuré personne. Lire la suite

2004, le fabuleux triplé de Rebellin [2/3]


L’an dernier, Philippe Gilbert avait gagné successivement l’Amstel, la Flèche et la Doyenne. Le dernier à avoir réalisé ce fabuleux exploit était Davide Rebellin en 2004. L’Italien de la Gerolsteiner avait éclaboussé le triptyque ardennais de toute sa classe. A la veille de la Flèche, voici la deuxième partie de notre chronique, la victoire de Rebellin en haut du Mur de Huy devant son compatriote Danilo Di Luca. Lire la suite

Flèche Wallonne : À qui le Tour ?

Course au profil atypique, la Flèche Wallonne est certainement la classique ardennaise la plus dure à gagner. Elle demande une maitrise totale de son effort dans le Mur de Huy, côte terrible dont il faut connaitre les moindres recoins pour espérer s’y imposer. Lire la suite

L’étrange histoire de Christopher Horner

Habituellement, un sportif âgé de 40 ans est au mieux un préretraité laissant entrevoir par à-coups les formidables capacités qui étaient les siennes autrefois. Rares sont ceux parvenant à conserver le corps et le mental d’un jeune requin débutant dans le milieu. Mais Christopher Horner n’est décidément pas un coureur comme les autres.    Lire la suite

Nibali vainqueur d’un beau Tirreno

Il s’en est fallu de peu sur cette édition 2012 de Tirreno-Adriatico. Avant le départ du dernier contre la montre ce mardi, ils étaient trois à pouvoir prétendre à la victoire finale : Christopher Horner, Roman Kreuziger et Vincenzo Nibali. C’est finalement l’Italien qui a raflé la mise, comme pour montrer qu’il sera bien là pour jouer la gagne dans quelques mois, sur le Tour de France. Lire la suite